L’équipe

Présidente : Florence Toinet

Mon premier cornish rex est arrivé à la maison en 1989. Mon élevage est enregistré à la FFF depuis le 25 mai 1981.

J’élevais à l’époque des persans et fréquentais assidument les expositions félines où, Patrice Bes, mon compagnon, et moi-même y tenions régulièrement le rôle d’assesseur. C’est de cette façon que nous avons fait la connaissance de la race et que nous avons été séduits par son look et par son tempérament. Un superbe mâle roux nous a rejoint en 1989, cadeau de M Jean Pierre Filippi.

En 2007, lorsque je décide de reprendre l’élevage félin, c’est tout naturellement que mon choix se porte sur la race. J’ai souhaité créer Passion Cornish Rex, afin d’y réunir et d’y fédérer tous les amoureux du cornish, éleveurs ou non autour de notre race afin de la promouvoir de la développer et de veiller au respect de son intégrité physique et psychologique.

Le cornish rex est un extraordinaire compagnon de vie qui n’a pas la place qu’il mérite dans les foyers français, unissons-nous, collaborons, échangeons, travaillons ensemble pour que cela évolue dans le respect de la race.

Vice Président

C’est en 1972 que j’ai eu ma première chatte, Puce, dont la mère était une chatte persan chinchilla et le père un vieux chat de gouttière. Pendant mon service militaire mes parents ont bien voulu la garder mais à mon retour, ils ont décidé qu’elle resterait chez eux !

L’amie qui me l’avait donnée, ayant eu une portée de chatons chinchilla, m’a fait cadeau de deux chatons, frère et sœur. Le mâle castré, j’ai contacté des éleveurs pour faire saillir la femelle, c’est ainsi qu’est né cette passion d’éleveur qui me tient depuis plus de quarante ans.

En 1979, les éleveurs de persan chinchilla qui avaient un couple de Rex Cornish, m’ont fait cadeau de la femelle « Lohteyn Delphinium » (bleu-crème) et le mâle « Yoko » (roux) est allé chez une amie. Ils pensaient qu’à partir de ce couple nous pourrions faire connaitre cette race en France (Bonne prédiction !). Ainsi ma première portée de Cornish Rex a vu le jour en janvier 1980 avec trois chatons : Rainette des Nesmes une femelle écaille de tortue, Rumba, une femelle bleu crème et Rhésus un mâle noir. Rainette est restée à la maison et Rumba chez mon amie. C’est ainsi que la chatterie des Nesmes a pris son envol !

Je ne remercierai jamais assez Susan Luxford-Watts, éleveuse anglaise, qui depuis 1981 m’a fait confiance en me soutenant et en acceptant de me céder plusieurs chatons dont le dernier en 1991, Amaska Glimmer porteur de cinnamon. Depuis cette date je porte une attention toute particulière à cette couleur. Hors l’Angleterre, Glimmer est à l’origine de pratiquement tous les Cornish de cette couleur. Martine Bureau de la chatterie Kachgar a participé à ce travail.

En Europe le type Cornish a beaucoup évolué, nous sommes passé du type anglais au type américain (pas toujours avec réussite !). J’ai dû introduire de nouveau chat pour améliorer le type de mes Cornish. J’ai eu la chance de pouvoir faire des échanges avec des éleveurs étrangers. En 2000 la chatterie Cat Saison au canada m’a confié un superbe couple Rapouselle et Raoul en échange de deux mâles cinnamon. Une éleveuse de ma région a accepté de me laisse Akhenaton Rollerball, de pure origine américaine et je lui ai donné un mâle pour apporter du sang neuf dans son élevage.

En 20210 j’ai eu la chance de pouvoir acquérir Pandragon’s Balinsky porteur de cinnamon avec un super type ! Un renouveau à la chatterie des Nesmes.

Ma dernière importation vient de Russie « Rex Graceful Merveye », la plus typée de mon élevage. J’ai eu la chance de tomber sur une super éleveuse, Ekaterina Rynkevich, qui a été tellement bienveillante à mon égard !

Ces dernières années, j’élève en collaboration avec Florence Toinet de la chatterie de Baudelaire. Nous avons fait des échanges avec la chatterie Agnus en Lituanie, la chatterie Claypond’s en Finlande, Cookie’s Story en Belgique…

Pendant des années, j’ai dû élever seul car la race n’était pas en vedette en France. Il a fallu persévérer, quelques fois un peu découragé, mais actuellement j’ai eu la chance de rencontrer : Florence Toinet, chatterie de Baudelaire, Muriel Nicolas, chatterie des Sylphes de Kléo, Vanessa Lasfarguette, chatterie de Malinka en Suisse, Laurence Brohée, chatterie Cookie’s Story en Belgique … et tous les fondateurs du nouveau club de race Passion Cornish Rex.

2020 quarante ans après ma première portée de Cornish Rex, je pense faire ma dernière portée (peut-être une portée de temps en temps pour le plaisir d’avoir des chatons) mais j’essaierai de toujours supporter et apporter l’aide de mon expérience au club de race Passion Cornish Rex.